Robert Marien

« Robert Marien, fait partie de ceux qui contribuent à faire connaître et grandir la comédie musicale au Québec. »

 

Le théâtre musical…

Il est au centre de sa démarche artistique. Il lui voue un véritable culte.

 Ayant participé à plusieurs productions dont « Napoléon » (au côté de Serge Lama), « Gala » et « Broadway-Montréal » (dont il fait la conception, la scénographie et la mise-en-scène), c’est sa remarquable interprétation du rôle de Jean Valjean dans « Les Misérables » à Montréal, Paris (Mogador), Londres (West-End/ Palace Theater) et Broadway ( Imperial) qui lui a apporté notoriété et  reconnaissance internationale.

Son incarnation troublante du personnage de « Frollo » dans Notre-Dame de Paris, (Montréal, Québec, Toronto, Paris) tout comme la sensibilité de son Don Carlos dans la production de « Don Juan » au Centre Bell (Montréal) et à Séoul (Corée du Sud), lui vaudront autant d’éloges de la part du public, de la critique et de ses pairs.

En 2010, critiques et public ont été tout autant unanimes pour saluer sa performance et celle de toute la troupe dans l’immense succès qu’a été la comédie musicale « La Mélodie du Bonheur » (The Sound of Music) présentée par les Productions Juste Pour Rire sous la direction de Madame Denise Filiatrault. Le Capitaine Von Trapp et sa famille ont connu le même succès durant tout l’été 2011 à la salle Albert-Rousseau de Québec.

En 2011-12, il reprend le rôle de Frollo dans NDP, cette fois-ci en anglais, pour une tournée asiatique qui le mène à Guangzhou, Foshan, Shanghai et Beijing en Chine, ainsi que Séoul, Seongnam, Gwangju et Daegu en Corée du Sud.

En 2012-13, il poursuit le périple asiatique NDP: Moscou (Russie), Quingdao, Beijing,Chongquing, Wuhan, Wuxi, Guangzhou, Fuzhou (Chine), Taipei (Taiwan), Tokyo, Osaka, Nagoya (Japon).

En août 2013, retour au Québec dans la production de « Don Juan » au Grand Théâtre de Québec, cette fois-ci dans le rôle de Don Luis.

En 2013-14, la tournée NDP s’est poursuivie à Moscou, Singapour, Luxembourg et Istanbul avec tout autant de succès que lors des annėes précédentes.

En 2014-2015, NDP a repris la route asiatique, mais en français, sa langue d’origine.

Corée du Sud (Daegu, Daejeon, Séoul, Busan, Ulsan, Kwangju) et Taipei.

En octobre, il retournait à Tokyo pour une série de concerts au Orb Theatre : « The French Musical Concert ».

En septembre dernier, c’est le nouveau musical « N, the Queen of Paris » qui a accaparé sa passion. Agissant à titre de conseiller artistique et directeur de l’atelier, il a fait la mise en lecture-concert présentée à Montréal. L’oeuvre achevée devrait voir le jour en 2015 à Toronto, au magnifique Elgin Theatre.

Théâtre…

Que ce soit de répertoire (Molière, Shakespeare, Brecht… etc.), moderne ( Hopkins, Murray, Bishop, Lauzier…etc), québécois (Tremblay, Garneau, Gurik Godbout…) et de création (Andersen, K-Malouf, Dansereau, Légaré, Dupuis…etc.), il a été l’inteprète de plus d’une quarantaine de rôles à la scène et le compositeur de plusieurs chansons, musiques et bandes sonores pour la scène, notamment pour « À toi pour toujours, ta Marilou » de Michel Tremblay, mise en scène d’André Montmorency avec Nicole Leblanc et Pierre Dufresne et pour la pièce à succès « Broue »  qui après 35 ans tient toujours l’affiche!

Bien que ses réalisations en mise-en-scène se situent principalement dans le monde de la musique et du théâtre musical, il signait à l’été 2002 la m.e.s. De « Amies à vie » de l’auteure Chantal Cadieux au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

La Télévision…

Elle l’a fait connaître au grand public grâce à son rôle dans les télé-séries « Lance et compte », mais aussi dans « Un signe de feu » (Daniel Boisvert), « La misère des riches » (Antoine Desautels), « Sous un ciel variable » (Marc Turgeon) et « Les Super Mamies » (Pierre Décarie). Son personnage, Bob Martin, a repris du service avec la nouvelle génération de Lance & Compte (La reconquête/La revanche/Le grand Duel). En 2010-2011, on a pu le voir dans la série « Toute la vérité » dans le rôle du juge François Moreau. Comme il a eu à travailler à l’extérieur du pays ces quatre dernières années, il a dû mettre de côté les projets de séries-télé, mais on pourra tout de même le voir en 2015 dans un épisode de la série « Mensonges » .

Conseiller artistique et metteur en scène…

Il est du concert 25ième anniversaire de « Starmania » avec l’OSM en 2004 qui sera repris à Paris, au Palais des Congrès, à Québec dans le cadre du Festival d’été avec l’OSQ (2005) et au printemps 2007 au CNA avec l’OSO.

Il a agi à titre de conseiller, m.e.s., scripteur et concepteur pour divers événements, concerts et émissions spéciales de variétés: Spécial de Noël Réveillon Lance & Compte, Pierre Verville, 15ième anniversaire de l’Orchestre Symphonique de Laval, Concours O.K La Scène, Célébration 2003 et 2005 (Loto-Québec), les artistes Gardy Fury, Marilou, Domenica Merola, Miosa…etc

En mai 2010, on fait l’éloge de sa première m.e.s. pour l’opéra dans « Lucia di Lammermoor » de Donizetti, mettant en vedette Elena Xanthoudakis, Marc Hervieux et Étienne Dupuis, sous la direction de maestro Guiseppe Grazzioli à l’Opéra de Québec. Même réception du public comme de la critique pour la m.e.s. (en collaboration avec Sergine Dumais) de la comédie musicale « Les 4 Filles du Dr March » présentée en décembre-janvier 2013 au Théâtre de la Bordée à Québec.

Il a mis en scène et scripté le spectacle « Deux Inconnus » qui avait lieu à la salle Pratt & Whitney du Théâtre de la Ville à Longueuil, le 1er novembre dernier.

La Musique…

Bien que sa passion se soit surtout exprimée dans le champ théâtral, de plus en plus on a eu recours aux services du chanteur pour concerts avec grands orchestres. Que se soit avec l’Orchestre Métropolitain, celui des Jeunes de Montréal, ou les orchestres symphoniques de Trois-Rivières, Laval, Sherbrooke, Drummondville et de l’Outaouais, le répertoire de la comédie musicale sied bien aux grands ensembles.

On a pu l’applaudir à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts dans un concert Broadway de la série-pop de l’OSM. Prestations remarquées aux Festival d’été de Québec et celui des Arts de St-Sauveur (2002-2004-2006-2008). Soliste régulièrement invité par l’Orchestre Symphonique de Longueuil avec maestro Marc David, ainsi que par maestro Stéphane Laforest et sa Sinfonia de Lanaudière, que ce soit en concert des Fêtes ou en répertoire de comédie musicale.

En mai 2013, « Victor Hugo’s musical & others » soliste-invité en concert à Séoul, au Sejong Center.

Du 13 au 20 octobre, il participait à une série de concerts au Orb Theatre de Tokyo: « The French Musical Concert ».

Sur disque…

On peut l’entendre sur:

« Les Misérables-Paris 92 », « Broadway-Montréal », « La voix des Anges » avec l’OSL, sur le DVD « Hommage à Guy Lafleur », ainsi que « La petite fille aux allumettes » d’Isabelle Morasse, un disque de théâtre musical pour enfants sorti en novembre 2005 pour le 200ieme anniversaire de Hans Christian Andersen pour lequel il a oeuvré à titre de directeur artistique, réalisateur et interprète.

Il est également de la partie pour le tout dernier disque de Roch Voisine « Duophonique » avec qui il chante en duo sur la chanson « Pourtant ».

Artiste-pédagogue…

D’une grande rigueur artistique, il a participé à la mise sur pied d’écoles spécialisées en théâtre musical: Option Théâtre Musical du Collège Lionel-Groulx à titre de conseiller, enseignant et metteur en scène (Starmania, Atelier-Cabaret etc.) et l’École Supérieure de Théâtre Musical où il a été co-directeur, enseignant et m.e.s. ( Atelier-Les Misérables, Soirée Sondheim, Atelier-Side Show, Création « Les Déesses »). Il donne régulièrement ateliers et « master class » en jeu chanté pour interprètes de comédies musicales et chanteurs lyriques.

L’Éducation et le développement de la jeunesse…

Nos enfants sont le talent et le public de demain. Il leurs consacre donc une partie de son temps, que ce soit en parrainant divers concerts, spectacles ou comédies musicales montés par les étudiants ou par le biais d’ateliers ou de conférences.

Par exemple, il a été soliste/pédagogue invité au 75ième anniversaire de la Fédération des Harmonies et Orchestres Symphoniques du Québec (FHOSQ) ; même chose pour « Soirée Broadway » à la Salle Dina-Bélanger dans le cadre des Rencontres des Jeunesses Musicales; il collabore depuis 7 ans avec le programme « Comédie musicale » en musique avec les élèves de l’école Paul-Hubert et l’harmonie « Vents du Fleuve » à Rimouski.

L’écriture…

Un domaine qui l’intéresse de plus en plus. Il agit a l’occasion a titre de scripteur pour différents événements, dont des événements corporatifs pour lesquels il agit souvent à titre de maître de cérémonie.

Ces dernières années, il avait consacré une bonne partie de son temps au livret d’une comédie musicale: « Le Petit Roy », une histoire originale créée à partir des chansons de Jean-Pierre Ferland, une idée de Benoît L’Herbier ( concepteur, scripteur et recherchiste). Cette passionnante collaboration a enfin pu voir le jour sur scène en juillet 2011 au Théâtre St-Denis grâce aux Productions Juste Pour Rire et à Serge Postigo qui en a fait la mise en scène.

Son implication socio-communautaire…

Il a été et continue d’être parrain de plusieurs campagnes de financement, mais il supporte plus particulièrement la Fondation des Pompiers du Québec pour les Grands Brûlés dont il est le porte-parole depuis 20 ans.

Il a été pendant 21 ans membre du conseil d’administration de la SODECT ( Société de Développement Culturel de Terrebonne) dont il a été un des membres fondateurs. Il aura été, auparavant, membre-fondateur du Théâtre Malenfant (1979) dont les réalisations ont confirmé la nécessité d’un moteur pour le développement de la vie culturelle à Terrebonne et contribué à ce que la ville et ses dirigeants en fassent une réalité bien tangible avec la construction du Théâtre du Vieux-Terrebonne.

Membre de l’Ordre de La Pléiade pour le rayonnement de la francophonie à l’étranger, « Personnalité de la Semaine » ( La Presse 1997), prix « Griffon d’Or » en 1998 et « Personnalité culturelle » en 2005, il recevait en 2009, des mains du député Matthieu Traversy, la Médaille de l’Assemblée Nationale pour sa contribution à la culture dans Lanaudière. En octobre 2011, le Conseil Régional de la Culture de Lanaudière lui rendait un vibrant hommage pour son apport et son implication dans sa région et le rayonnement de celle-ci par le biais de sa carrière artistique qui l’a mené un peu partout à travers le monde.

 

Advertisements